NOUVELLES
24/10/2012 10:36 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Trois circuits pour Sandoval et les Giants remportent le premier match 8-3

SAN FRANCISCO - Pablo Sandoval a rejoint un club très sélect en frappant trois circuits et les Giants ont battu les Tigers 8-3, mercredi, alors que s'amorçait la Série mondiale entre Detroit et San Francisco.

Le deuxième match aura lieu jeudi soir, encore une fois à San Francisco. Doug Fister sera le partant pour les Tigers et sera opposé au gaucher Madison Bumgarner pour les Giants.

«Nous avions disputé notre dernier match seulement deux jours plus tôt, a dit Sandoval. Nous sommes sur une lancée. Nous nous sommes présentés et avons joué notre match.»

Sandoval a procuré les devants aux siens dès la première manche, avec un circuit en solo au-delà du champ centre.

Deux manches plus tard, Angel Pagan a atteint le deuxième but quand la balle qu'il a frappée a fait un haut bond vers le troisième, avant d'en toucher le coin pour bifurquer vers le champ gauche.

Marco Scutaro a enchaîné avec un simple productif au champ centre, puis Sandoval a claqué son deuxième circuit de la rencontre, au-delà du champ gauche cette fois-ci.

Barry Zito a fait 5-0 en quatrième avec un simple au champ gauche, poussant Brandon Belt au marbre. Ce dernier avait amorcé la manche avec un but sur balles, puis il avait atteint le deuxième coussin sur un optionnel.

Sandoval a cogné son troisième circuit en cinquième contre Al Alburquerque, produisant alors son quatrième point du match. Peu après son retour dans l'abri, il en est sorti pour saluer la foule en délire avec son casque.

Babe Ruth, Reggie Jackson et Albert Pujols sont les seuls autres joueurs à avoir claqué trois circuits dans un match de la Série mondiale. Ruth l'a fait en 1926 et 1928 et Jackson a signé l'exploit en 1977, tandis que Pujols s'est joint à ce club élite l'an dernier.

Sandoval est un des neufs joueurs originaires du Venezuela à participer à la Série mondiale, un record, et ses exploits ont retenu l'attention dans son pays natal.

«Et voilà le troisième! Pablo passe à l'histoire», a déclaré en espagnol le président du Venezuela Hugo Chavez par le biais de son compte Twitter.

Zito a espacé un point et six coups sûrs en cinq manches et deux tiers.

«C'était incroyable de simplement obtenir la chance (de lancer lors du premier match de la Série mondiale). Ma femme et moi dansions quand j'ai appris la nouvelle, a raconté Zito. Les gars ont bien frappé et ont bien fait en défensive.»

Gregor Blanco a réalisé deux beaux attrapés en plongeant pour les Giants, au champ gauche.

Les Giants ont fait la vie dure à Justin Verlander, qui a permis cinq points, six coups sûrs et un but sur balles en quatre manches. Il a concédé les deux premières longues balles de Sandoval.

«Ça fait assez longtemps que je suis dans le baseball pour savoir que beaucoup de choses peuvent se produire. C'était un match important pour Justin et il y avait beaucoup de pression sur lui», a mentionné le gérant des Tigers Jim Leyland.

«Mais je ne crois pas que la pression explique sa contre-performance. Il a eu de la difficulté à contrôler sa balle rapide. Son synchronisme n'était pas à point. Il jouait en accéléré. Il n'a simplement pas bien lancé ce soir (mercredi). C'est aussi simple que ça», a conclu Leyland.

Le premier point des Tigers est venu en sixième, sur un simple de Miguel Cabrera.

Scutaro et Buster Posey ont ajouté des simples d'un point en septième pour augmenter l'avance des Giants à 8-1, mais Jhonny Peralta des Tigers a frappé un circuit de deux points contre George Kontos en neuvième.

Jeremy Affeldt a ensuite forcé Ramon Santiago à frapper un faible roulant, ce qui a mis fin à la rencontre.

Le gagnant du premier match de la Série mondiale a remporté les grands honneurs 66 fois sur 107, dont huit des neuf dernières années. La Nationale est à la recherche d'un troisième titre d'affilée pour une première fois depuis une séquence de quatre triomphes entre 1979 et 1982.

Sandoval a aussi cogné un simple pour un match de quatre coups sûrs, quatre points produits et trois points marqués.

Les Tigers sont devenus champions de l'Américaine le 18 octobre, complétant un balayage des Yankees de New York.

Les Giants ont remporté le titre de la Nationale lundi, en remportant le match ultime face aux Cardinals de St. Louis.

Les Giants tentent de remporter la classique automnale pour une deuxième fois en trois ans après leur triomphe de 2010, contre les Rangers du Texas.

Les Tigers veulent mériter leur premier championnat depuis 1984, alors qu'ils avaient eu raison des Padres de San Diego. En 2006, les Cards les ont vaincus en cinq matches, remportant ainsi leur première Série mondiale depuis 1982.