NOUVELLES
24/10/2012 03:51 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Silvio Berlusconi renonce à la course électorale pour la présidence du Conseil

ROME - Silvio Berlusconi a annoncé mercredi qu'il renonçait à briguer un quatrième mandat à la tête du gouvernement italien.

Jusqu'à présent, l'ex-chef du gouvernement italien était resté vague sur ses intentions. Mercredi, Silvio Berlusconi a clarifié sa position en postant un communiqué sur le site Internet de son parti, le Peuple de la Liberté, sous le titre: «Je ne représenterai pas ma candidature au poste de président du Conseil». Il précise néanmoins qu'il ne se tiendra pas à l'écart de la vie politique italienne.

Employant une métaphore du football, le multimillionnaire de 76 ans et propriétaire du Milan AC a déclaré: «Je laisse ma place aux jeunes joueurs, il méritent de jouer et de marquer».

«J'ai encore de bons muscles et presque toute ma tête», a-t-il ajouté.

Il a recommandé à son parti d'organiser des primaires le 16 décembre pour désigner un candidat à la présidence du Conseil.

Après trois mandats à la tête du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, 76 ans, avait dû démissionner en novembre 2011, rattrapé par des affaires de corruption et des scandales sexuels. Il avait été remplacé par l'ex-commissaire européen Mario Monti.

Les élections législatives italiennes auront lieu au printemps prochain.