NOUVELLES
24/10/2012 09:51 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Parcours du Tour de France 2013 - Déclarations

Bradley Wiggins (GBR/Sky), vainqueur du Tour 2012: "Mon objectif sera le Giro. Ce sera compliqué pour moi de viser le Tour. J'espère voir Sky gagner le Tour avec Froome, et avec mon aide. Je voulais gagner le Tour une fois. Maintenant, je veux gagner le Giro. Je n'ai pas encore tous les détails du parcours (du Tour). J'ai vu qu'il y avait le Ventoux, quelques contre-la-montre... Le jour de l'Alpe d'Huez sera une dure journée, mais tout le monde devra y passer."

Chris Froome (ENG/Sky), 2e du Tour 2012: "Ce parcours constitue un beau défi. Il conviendra aux grimpeurs mais à des grimpeurs qui peuvent se débrouiller en contre-la-montre. Ce sera relevé. Il y aura des étapes décisives, les 17e, 18e et 19e étapes, avec un contre-la-montre et une arrivée au sommet. C'est un Tour qui teste tous les aspects du cyclisme. Il va falloir étudier le parcours, voir quelle est la meilleure tactique pour l'équipe. J'aimerais être leader. Etre sur un Grand Tour comme le Tour de France avec toute l'équipe totalement derrière moi, en étant en forme, bien sûr j'aimerais."

Philippe Gilbert (BEL/BMC), champion du monde: "Il y a un contre-la-montre par équipes, des contre-la-montre individuels, un facile et un très difficile, des arrivées au sommet, certains étapes techniques... C'est un Tour qui va couronner un coureur complet entouré d'une équipe très forte. Il y a deux étapes-reine où ça risque de se décider: celle avec l'Alpe d'Huez montée à deux reprises et celles de 242 kilomètres avec l'arrivée en haut du Mont Ventoux. Il va falloir prendre le temps de bien analyser le parcours. Ce centième Tour va être grandiose."

Cadel Evans (BMC), vainqueur du Tour 2011: "Ce parcours me convient mieux, c'est un bon mélange d'étapes. Pour moi, plus c'est varié, mieux c'est. Je vais revenir à ma forme normale et travailler pour juillet. On travaille pour retrouver la victoire. Tejay ne jouera plus le maillot blanc, il aura aussi de l'ambition."

Andy Schleck (LUX/RadioShack): "Je reste prudent. Je suis encore loin de ma meilleure forme. Mon but pour l'instant est de retrouver mon niveau. Si j'arrive à 100% sur le Tour, c'est un bon parcours pour moi avec beaucoup de montagnes et moins de chrono, dont un très accidenté."

sva/el