NOUVELLES
24/10/2012 11:43 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

La ministre des Sports garde son poste après Pologne-Angleterre reporté

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a refusé mercredi la démission présentée lundi par la ministre des Sports Joanna Mucha, à la suite d'une controverse autour du report du match de qualifications au Mondial-2014 Pologne-Angleterre en raison de fortes pluies.

"Je n'accepte pas sa démission", a déclaré à la presse M. Tusk, après avoir pris connaissance des rapports sur le report du match, prévu le 16 octobre au stade National de Varsovie et finalement disputé le lendemain (1-1), des pluies torrentielles ayant rendu le terrain impraticable.

Le stade d'une capacité de 58.000 spectateurs, construit avant l'Euro-2012, dispose d'un toit rétractable qui n'avait pas été fermé, apparemment à la suite de malentendus entre la Fédération polonaise de football (PZPN), la Fifa et le Centre national des sports (NCS), organe responsable du stade et dépendant du ministère des Sports.

"Il n'y avait pas de vrai responsable au stade le jour du match. Tout le monde a fait son travail, mais tout le monde, sans exception, a manqué d'imagination", a expliqué le Premier ministre.

Tous ont disposé de prévisions météo indiquant que de la pluie était attendue dans la soirée, a ajouté M. Tusk, soulignant toutefois que personne ne s'attendait à de telles précipitations.

"Selon l'Institut de météorologie, les précipitations qui se sont abattues (le 16 octobre) sur Varsovie représentaient 74% de la moyenne mensuelle du mois d'octobre, mesurée depuis 60 ans, a encore précisé M. Tusk. C'est comme si les précipitations de 20 jours s'étaient abattues en une seule soirée."

Le Premier ministre a toutefois demandé à la ministre des Sports d'accroître son contrôle sur le NCS, responsable du stade, et a suggéré la démission de son directeur.

Après le report du match, des supporteurs, ainsi que l'opposition parlementaire polonaise, avaient réclamé la démission de plusieurs responsables sportifs, dont la ministre des Sports.

Ancienne universitaire, spécialiste en économie, Mme Mucha a été nommée ministre en 2011.

bo/mrm/es