NOUVELLES
24/10/2012 05:15 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Harrington, un remplaçant de dernière minute, remporte le Grand chelem de la PGA

SOUTHAMPTON, Bermudes - Padraig Harrington a remporté un tournoi pour la première fois en deux ans, même si le Grand chelem de la PGA est une compétition hors-concours.

Quatre jours après avoir accepté de remplacer le champion de l'Omnium britannique Ernie Els, Harrington a signé trois oiselets de suite en début de ronde en route vers un 67 lui donnant la victoire par un coup, devant le champion de l'Omnium américain, Webb Simpson.

Harrington, qui a remporté trois tournois majeurs, n'avait pas gagné de tournoi depuis l'Omnium Johor sur le circuit asiatique, en 2010. Mercredi, il a prévalu avec un score global de 133, neuf coups sous la normale. La victoire lui rapporte 600 000 $.

«Ça fait du bien et il faut le savourer, parce que les victoires ne surviennent pas aussi souvent qu'on pense», a résumé Harrington.

Harrington a accepté samedi de remplacer Els, blessé à la cheville. L'Irlandais, qui comptait au préalable disputer le Masters de Shanghai, est plutôt devenu le deuxième Européen à remporter le Grand chelem, après Ian Woosnam en 1991.

Simpson (65) a évité le boguey dans sa ronde, mais il est arrivé à court en deuxième moitié de parcours.

Keegan Bradley (67) et le champion du Tournoi des maîtres Bubba Watson (71) ont fini à 139. Bradley remplaçait le vainqueur du Championnat de la PGA Rory McIlroy, qui joue à Shanghai.