NOUVELLES
24/10/2012 03:04 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Catherine Ashton en Israël sur fond de violences à la frontière avec Gaza

La chef de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton a rencontré mercredi les dirigeants israéliens à Jérusalem, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu, sur fond de violences à la frontière entre l'Etat hébreu et la bande de Gaza.

Un porte-parole de M. Netanyahu n'a laissé filtrer aucun détail des discussions du Premier ministre avec Mme Ashton, arrivée mercredi matin en Israël dans le cadre d'une tournée régionale.

A l'issue d'un entretien entre la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et le président Shimon Pérès, le bureau de ce dernier a qualifié d'"inacceptables" les tirs de roquettes contre Israël.

"Alors que nous sommes en ce moment assis ici, il y a un million de personnes, y compris des femmes et des enfants qui sont bombardés (dans le sud d'Israël). Personne en Europe, en Asie, en Amérique ou n'importe où ailleurs n'accepterait cela, jour après jour", a déclaré M. Pérès, cité dans un communiqué.

Mme Ashton a quant à elle affirmé que "selon elle, le bain de sang est la pire option et que la coopération et les négociations sont toujours préférables", a précisé le communiqué.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a été contraint d'annuler un rendez-vous prévu avec Mme Ashton en raison de l'état de la sécurité, selon des responsables européens.

Les groupes armés palestiniens de Gaza et Israël se sont affrontés ces dernières 24 heures, un cycle de violences marqué par la mort de 4 combattants palestiniens et un barrage de plus de 70 roquettes contre le sud d'Israël, au cours duquel 2 travailleurs thaïlandais ont été grièvement blessés.

Mme Ashton s'est entretenu avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad dans la soirée à Ramallah (Cisjordanie).

A l'issue de leurs discussions, l'Union européenne a salué dans un communiqué la conclusion de leurs négociations en vue de la mise en place d'un nouveau plan d'action de l'UE dans les territoires palestiniens, qui servira de cadre à leurs relations bilatérales dans les cinq prochaines années.

Mme Ashton doit rencontrer jeudi à 11h00 GMT le président palestinien Mahmoud Abbas.

ChW-dms/feb