NOUVELLES
24/10/2012 11:31 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Affaire Armstrong - L'ancien médecin de l'US Postal rejette les accusations

L'Espagnol Luis Garcia Del Moral, médecin de l'US Postal entre 1999 et 2003 et récemment suspendu à vie par l'Agence américaine antidopage (USADA) pour avoir supposément aidé Arsmtrong et ses coéquipiers à se doper, a nié mercredi les faits dont on l'accuse.

Dans un communiqué envoyé aux médias, Luis Garcia Del Moral affirme n'avoir "participé à aucun réseau de dopage" et "ne jamais avoir incité à l'utilisation de substances dopantes" au cours de ses cinq années comme médecin de l'US Postal, l'ancienne équipe de l'Américain Lance Armstrong, à qui l'UCI a retiré lundi ses sept Tours de France pour dopage.

"Durant mes années comme médecin de l'US Postal, je n'ai jamais été témoin d'un dopage organisé au sein de l'équipe, et je l'ai encore moins incité personnellement", écrit le médecin espagnol.

"En tant que médecin (...) mes actions ont consisté à préserver la santé des cyclistes et (...) à contrôler leur rendement physique", assure-t-il.

Dans ce même écrit, le médecin affirme avoir été contacté pour la première fois par l'USADA en juin 2012 pour se défendre des accusations de plusieurs témoins, parmi lesquels d'anciens cyclistes passés par l'US Postal.

Garcia Del Moral explique que l'USADA lui aurait alors proposé de témoigner contre Armstrong en échange d'une absolution concernant son propre rôle dans l'affaire.

Ayant nié les faits dont on l'accusait et renoncé à s'en défendre devant l'USADA, il a ensuite été suspendu à vie par l'Agence américaine, décision qu'il conteste, expliquant qu'il n'a jamais pu avoir accès au rapport complet de l'agence sur "le système Arsmtrong".

Récemment, l'Agence espagnole antidopage (AEA) s'est pourtant penchée elle aussi sur une possible connection ibérique dans l'affaire Armstrong.

"Certaines preuves citées par le rapport de l'USADA suggèrent que certaines activités dopantes auraient eu lieu en Espagne, avec la possible implication des médecins espagnols Luis Garcia del Moral et Pedro Celaya et du coach Pepe Marti", a indiqué l'AEA dans un communiqué du 12 octobre, ajoutant qu'elle songeait à informer le Parquet espagnol de cette affaire.

Dans le rapport de l'USADA, plusieurs témoins déposent en effet contre Garcia del Moral et un autre médecin espagnol, Pedro Celaya.

Parmi eux, l'ancien coureur Jonathan Vaughters les accuse d'avoir organisé le dopage au sein de l'équipe US Postal, puis de Discovery Channel, entre 1999 et 2005.

cle/sg/eb