NOUVELLES
23/10/2012 12:16 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

USA: enquête de la FDA sur 5 décès peut-être liés à une boisson énergétique

L'agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) mène une enquête sur cinq décès et une crise cardiaque qui pourraient être liés à la consommation d'une boisson énergétique du groupe Monster Beverage, a déclaré mardi une porte-parole.

"La FDA a été informée de cinq décès et d'une crise cardiaque qui sont peut-être liés à la boisson énergétique de Monster Beverage", a indiqué dans un email à l'AFP Shelly Burguess, une porte-parole de la FDA.

Mais "rien ne prouve (à ce stade) une relation de cause à effet avec ce produit", a-t-elle ajouté.

La FDA presse également toute personne qui aurait ressenti des effets néfastes en consommant un complément alimentaire d'en informer le fabricant ou le distributeur. Les producteurs sont tenus par la loi de signaler toute plainte à la FDA dans les quinze jours.

Monster Beverage est l'objet d'une plainte en Californie, lancée par la famille d'Anaïs Fournier, une adolescente décédée d'arythmie cardiaque en décembre 2011 après avoir consommé deux cannettes de Monster Energy, une boisson produite par Monster Beverage, en l'espace de 24 heures.

Ses parents accusent Monster Beverage de ne pas avoir averti sur les dangers potentiels de leur produit.

"J'ai été choquée d'apprendre que la FDA peut réguler la caféine dans une cannette de soda mais pas dans ces boissons énergétiques", a déclaré la mère de la jeune fille dans un communiqué.

En vertu de la loi américaine, les sodas ne peuvent pas contenir plus de 71,5 mg de caféine pour 35 cl. Mais cette limitation ne s'applique pas au boissons énergétiques, considérées comme des compléments alimentaires.

Selon la plainte, les deux cannettes de boisson énergétique consommées par Anaïs Fournier contenaient environ 480 milligrammes de caféine, l'équivalent de 14 cannettes de Coca-Cola.

Dans un communiqué, Monster Beverage a assuré n'avoir connaissance d'aucun décès causé par ses boissons: "Monster ne croit pas qu'un de ses produits soit de quelque manière que ce soit responsable de la mort de Mlle Fournier".

L'Agence nationale française de sécurité sanitaire, Anses, a appelé récemment "les particuliers qui auraient ressenti des effets indésirables" en consommant des boissons énergétiques à prendre contact avec des professionnels de santé pour qu'à leur tour ils lui transmettent l'information.

Ces boissons sont censées "mobiliser l'énergie" en stimulant le système nerveux. Elles contiennent généralement des stimulants comme la taurine, la caféine, du guarana, du ginseng et des vitamines.

js/mdm