NOUVELLES
23/10/2012 09:45 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

États-Unis : l'attaque «raciste» contre une jeune Noire serait une mise en scène

Le porte-parole du bureau de la police fédérale (FBI) en Louisiane a indiqué mardi que la jeune Noire Sharmeka Moffitt aurait mis en scène sa propre attaque.

Lors d'un point de presse, Kyle Hanrahan a expliqué qu'elle aurait peint « KKK », pour Ku Klux Klan, sur sa voiture avec du dentifrice avant de se brûler elle-même.

La jeune femme a accusé trois hommes d'être les auteurs de l'attaque « raciste ».

« Elle s'est infligé elle-même ses blessures », a affirmé M. Hanrahan.

Elle avait appelé la police vers 20 h dimanche, déclarant avoir été attaquée et brûlée par trois hommes non identifiés et portant des chandails à capuche blancs.

Sharmeka Moffitt, 20 ans, était toujours dans un état critique à l'hôpital, mardi.

« Je ne suis pas totalement convaincu qu'il s'agit d'une agression raciste. Il faut que nous restions en dehors de l'enquête le temps que la police trouve qui a fait ça », a déclaré le maire de Winnsboro, Jackie Johnson.