NOUVELLES
23/10/2012 01:12 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Syrie: Brahimi appelle "très fermement" à un cessez-le-feu, assure l'ONU

L'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, appelle "très fermement" à mettre en place un cessez-le-feu dans le pays et rendra compte de ses efforts au Conseil de sécurité mercredi, a déclaré mardi le porte-parole de l'ONU.

Après une rencontre avec le président syrien Bachar al-Assad à Damas, M. Brahimi était mardi de retour au Caire, a rapporté à des journalistes Martin Nesirky.

M. Nesirky avait auparavant indiqué que Lakhdar Brahimi et Bachar al-Assad avaient eu des discussions "franches et substantielles" et que le dirigeant syrien avait eu "une réaction positive" à la demande des Nations unies de mise en oeuvre d'un cessez-le-feu pour la fête musulmane d'Aïd al-Adha, qui sera célébrée vendredi.

Lakhdar Brahimi a également exhorté l'opposition syrienne à mettre un terme au conflit qui ravage le pays depuis 19 mois, mais les combats ont fait rage toute la semaine malgré ces appels.

"Il faut voir ce qui va se passer" par rapport à cet appel au cessez-le-feu, a déclaré M. Nesirky mardi: "M. Brahimi presse très fermement en ce sens, comme le fait le secrétaire général (de l'ONU Ban Ki-moon), parce que nous sommes dans une période très importante".

Selon M. Nesirky, le médiateur international souhaite la mise en oeuvre d'un cessez-le-feu "sur une durée qui permette à un processus politique de se déployer".

Lakhdar Brahimi s'adressera mercredi par visioconférence aux 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU.

tw/mdm/sam