NOUVELLES
23/10/2012 10:16 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

On sonne encore chez Lance

Après la Société du Tour de France, voilà qu'une compagnie d'assurances s'apprête à réclamer le remboursement d'une somme importante touchée frauduleusement par Lance Armstrong.

La firme SCA Promotions veut récupérer les 7,5 millions de dollars qu'elle lui a versés sous forme de primes pour sa victoire au Tour de France en 2004.

La compagnie avait contesté la légitimité de la victoire sur la base des révélations faites par les journalistes Pierre Ballester et David Walsh dans le livre « L.A. Confidentiel ».

Armstrong avait déposé un recours en justice contre SCA Promotions qu'il a finalement gagné en 2006 pour mettre la main sur la prime de 5 millions $US en plus de frais punitifs de 2,5 millions $US.

Rappelons que le Tour de France veut de son côté reprendre les 3 millions d'euros (3,87 millions $US) qu'Armstrong a touchés en guise de bourses entre 1999 et 2005 pour les succès dont il a officiellement été dépouillé lundi.

Cette annonce vient aussi dans la foulée des compagnies Nike, Oakley et des vélos Trek qui ont mis fin à leur association avec le champion déchu.

Pendant ce temps, Armstrong a pris acte de la décision de l'Union cycliste internationale (UCI) en retirant les références à ses titres acquis dans la Grande Boucle.