NOUVELLES
23/10/2012 03:43 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

La FIFA prolonge de 45 jours la suspension imposée à Mohamed ben Hammam

ZURICH - La FIFA a suspendu l'ancien candidat à l'élection présidentielle Mohamed ben Hammam pour une période supplémentaire de 45 jours pendant que se poursuit l'enquête concernant des accusations de corruption à son endroit.

La FIFA a fait savoir qu'un juge de son comité d'éthique, Joachim Eckert, a prolongé une suspension provisoire de 90 jours qui a été imposée en juillet pour empêcher le dirigeant qatari de travailler dans le monde du football.

La suspension à vie de Ben Hammam a été annulée en juillet par le Tribunal arbitral du sport, ce qui laissait entrevoir la possibilité que le procureur de la FIFA Michael Garcia puisse chercher à dénicher de nouveaux éléments de preuve à l'effet que des électeurs des Caraïbes ont reçu des pots-de-vin de 40 000 $.

Garcia étudie aussi la façon dont Ben Hammam a géré les finances et les contrats de la Confération asiatique de football pendant qu'il en était le président.

La FIFA a entrepris des procédures disciplinaires distinctes, la semaine dernière, dans le but de décider si Ben Hammam a violé les paramètres de sa suspension provisoire.

Les avocats de Ben Hammam ont dénoncé la nature démesurée des accusations à l'endroit de leur client, et ils veulent qu'on enquête sur les tactiques employées par le président de la FIFA Sepp Blatter pendant la campagne électorale.