NOUVELLES
23/10/2012 07:39 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Kostitsyn dans le club des mal-cités

Sergei Kostitsyn aime l'Amérique du Nord et Nashville et il a tenu à le faire savoir.

Dans une entrevue accordée mardi au Tennessean, l'attaquant des Predators est revenu sur les propos controversés qui lui ont été attribués dans le quotidien russe Sport-Express.

« Je veux simplement dire que j'aime beaucoup l'Amérique du Nord et Nashville, a-t-il mentionné. Nous voulons recommencer à jouer dans la Ligue nationale et vivre une saison complète de 82 matchs, mais nous devons nous assurer de signer une entente juste. Et s'il faut rater toute la saison, nous le ferons. »

Lundi, le Sport-Express avançait que Kostitsyn souhaitait que le lock-out se prolonge pour qu'il puisse « jouer en Russie toute la saison.

« Je n'ai pas pu m'habituer à la mentalité américaine, avait-il aussi mentionné. Les gens sont tellement différents de nous. »

Au sujet de cette dernière déclaration, Kostitsyn a précisé qu'il faisait référence à son après-carrière. « Mes amis et ma famille habitent au Bélarus », a-t-il rappelé.

L'ailier de 25 ans défend les couleurs de l'Avangard d'Omsk, en KHL, pendant le lock-out. L'été dernier, il a signé une entente de deux ans et 6 millions de dollars avec les Predators.