NOUVELLES
23/10/2012 10:59 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Compagnies aériennes: Le Koweït et l'Irak finalisent un règlement

L'Irak a annoncé mardi qu'un accord, aux termes duquel il verserait 500 millions de dollars au Koweït, avait été finalisé pour mettre fin à une dispute entre les deux pays impliquant leurs compagnies aériennes nationales.

La dispute, l'une des conséquences de l'invasion du Koweït par Saddam Hussein en 1990, était l'une des principales pierres d'achoppement dans le processus de normalisation entre les deux pays.

Kuwait Airways réclamait 1,2 milliard de dollars à la compagnie irakienne Iraqi Airways pour s'être emparée de dix de ses appareils commerciaux et avoir pillé l'aéroport de Koweït lors de l'invasion.

Une plainte koweïtienne avait conduit à la saisie en 2010 à Londres d'un avion de l'Iraqi Airways et à la dissolution de la compagnie irakienne.

Durant la visite en mars à Koweït du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, les deux parties étaient parvenues à un accord de principe sur ce montant de 500 millions de dollars dont une partie doit être utilisée pour lancer une compagnie aérienne conjointe.

Le ministère irakien des Affaires étrangères a indiqué mardi que le chef de la diplomatie koweïtienne, cheikh Sabah Khaled Al-Sabah, avait informé son homologue irakien Hoshyar Zebari que l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, avait signé un décret entérinant cet accord.

Le décret "annule toutes les restrictions et complications pour reconstruire Iraqi Airways, qui est maintenant libre d'acheter des avions et de rebâtir une nouvelle flotte", a précisé le ministère irakien dans un communiqué publié sur son site.

Le décret devrait être publié dans le journal officiel koweïtien plus tard ce mardi, selon la même source. Aucune confirmation n'a pas être obtenue dans l'immédiat de source officielle koweïtienne.

psr/cco/hj