NOUVELLES
23/10/2012 09:39 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

C1 - Le Real veut faire mentir les chiffres à Dortmund

Le Real Madrid, en tête de sa poule avec deux matches gagnés, veut continuer son sans-faute, mercredi à Dortmund, tout en se méfiant d'un champion allemand certes pas au mieux mais capable d'un exploit, lors de la 3e journée de la Ligue des Champions.

Pour ce duel contre le Borussia, 2e du groupe D avec 4 points, les Merengue se heurtent à deux contraintes: une statistique très défavorable chez les clubs allemands avec seulement 1 victoire en 23 déplacements, et une défense très diminuée après les forfaits de Marcelo, Coentrao et Arbeloa.

Le Real prend donc très au sérieux cette rencontre, Mourinho ayant même, selon Marca, commandé un rapport spécial sur Reus, buteur allemand à Manchester City (1-1).

"On sait que les équipes allemandes sont toujours très fortes. Mais on sait aussi ce que l'on veut: se qualifier", a déclaré Mourinho en conférence de presse mardi.

Les Merengue, motivés par la perspective d'enfin glaner cette 10e Coupe d'Europe qui les fuit depuis 2002, abordent ce match avec l'assurance d'un dernier match de Liga, remporté sans grand brio contre le Celta Vigo (2-0) mais qui a prouvé qu'ils pouvaient surmonter ces absences défensives.

Mourinho devrait rester fidèle au plan B trouvé face au Celta Vigo: une charnière Pepe-Varane, Ramos retrouvant ses anciennes amours côté droit et le milieu Essien jouant les hommes à tout faire à gauche, "la meilleure solution" pour "Mou".

Avec le jeune Varane (19 ans), qui explose littéralement chez les Blancs, il devrait y avoir deux Tricolores sur la pelouse puisque Benzema, préservé contre le Celta, devrait réapparaître aux avant-postes avec l'inévitable Ronaldo.

Sur le papier, la mission parait impossible pour Dortmund. Choqué par Schalke (1-2) samedi dans le derby de la Ruhr, largué à 12 points du Bayern en Bundesliga, le Borussia n'est jamais sorti vainqueur de ces 5 derniers duels face à des clubs espagnols dans son Iduna Park.

Sans compter l'absence de l'infatigable milieu Blaszczykowki (opéré) et celle probable du ratisseur Gündogan (dos)! Le coach Jürgen Klopp avait toutefois le sourire mardi en annonçant qu'il comptait sur le retour du génial Götze et du latéral droit Schmelzer.

"Il faudra être extrêmement discipliné, se battre sur tous les ballons et se charger de quelques joueurs clés", a insisté Klopp, nommant notamment Xabi Alonso, Karim Benzema et Ronaldo. "Mais avec tout le respect, nous avons aussi quelques plans tactiques pour leur rendre la vie difficile".

Si le patron du club s'inquiète de "l'impact mental de la défaite dans le derby", le défenseur central Mats Hummels assure que l'équipe "va montrer un tout autre visage contre le Real".

Tous rêvent en fait de rééditer l'exploit de Manchester, avec cette victoire échappée à la 90e minute, voire la victoire sur l'Ajax (1-0), pour survivre au "groupe de la mort" et poursuivre l'aventure européenne en compensation d'un 3e titre national de rang visiblement envolé.

Pour le directeur sportif Michael Zorc, l'espoir vient aussi du fait que "l'on joue contre une équipe qui a la pression de gagner la Ligue des champions..."

cle-sg/bm