NOUVELLES
23/10/2012 05:08 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

C1 - Le FC Barcelone l'emporte sur le coup de gong face au Celtic Glasgow

Le FC Barcelone s'est imposé sur le fil face au Celtic Glasgow (2-1) grâce à un but décisif de Jordi Alba, mardi à domicile pour la 3e journée de la Ligue des champions, les Catalans poursuivant ainsi leur sans-faute avec trois victoires dans la compétition.

Bien peu inspirés en première période, beaucoup plus alertes par la suite, les Barcelonais se sont une nouvelle fois bien rattrapés d'une mauvaise entame de match, marquée par l'ouverture du score du Celtic, sur un but de Samaras dévié par Mascherano (18).

Une superbe action collective entre Messi, Xavi et Iniesta a permis à un Barça assez brouillon jusqu'alors de revenir au score juste avant la pause (45), avant que Jordi Alba ne libère les siens dans les ultimes minutes du match (90+4).

Avec Piqué et Puyol toujours forfait et Busquets suspendu, la défense centrale du Barça, expérimentale depuis un certain temps, avait encore changé d'aspect mardi soir.

Cette fois-ci, l'entraîneur catalan Vilanova avait choisi de faire évoluer Song à son poste naturel de milieu et de titulariser le jeune Marc Bartra, 21 ans, aux côtés de Mascherano en charnière centrale.

Le résultat aura été plutôt probant, même si les Barcelonais, déjà mis en difficulté sur coups de pied arrêtés par La Corogne (5-4) en Championnat samedi, ont à nouveau laissé entrevoir leurs failles sur ce genre d'exercice.

Alors que les Ecossais avaient débuté de manière très frileuse, ils réussissaient en effet à prendre l'avantage à la suite d'un coup franc.

Sur un ballon aérien de Mulgrew, Samaras prenait le dessus sur Mascherano qui prolongeait la tête du Grec dans ses propres filets (18).

Après cette douche froide, les Catalans entamaient leur opération "remontée", mais se cassaient d'abord les dents sur la rigueur défensive de leurs rivaux.

Juste avant la pause, une action "made in Barça" à une touche de balle entre Messi, Xavi et Iniesta, qui marquait dans un trou de souris, ouvrait une première brèche dans la muraille écossaise (45).

Mais même après cette égalisation, les Ecossais ne se désorganisaient pas. A l'heure de jeu, les Blaugrana, dont le moteur avait tardé à chauffer, commençaient enfin à multiplier les occasions. Mais le gardien des locaux Forster sauvait alors les siens. Par deux fois, il s'interposait face à Messi, d'abord à la suite d'un centre de Pedro repris à bout portant par l'Argentin (68), puis sur une tête d'"el Diez" (75).

La malchance s'en mêlait ensuite quand Villa, entré en jeu, trouvait le poteau (90).

On pensait déjà que les hommes de Vilanova s'acheminaient tout droit vers un match nul décevant quand Alba sortait comme un diable de sa boîte pour arracher les trois points pour les siens (90+4).

cle/es