NOUVELLES
23/10/2012 12:32 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Au tour de Steffen Kjaergaard, un autre ex-coéquipier d'Armstrong, d'avouer

OSLO - Un autre ancien coéquipier de Lance Armstrong a reconnu s'être dopé.

Le cycliste à la retraite Steffen Kjaergaard, un Norvégien, a déclaré mardi qu'il avait consommé de l'EPO et de la cortisone. Il a été immédiatement suspendu de son poste à la Fédération norvégienne de cyclisme.

Kjaergaard a indiqué qu'il a longtemps cru qu'il valait mieux, pour le cyclisme, de garder le secret «jusqu'à la mort». Il a toutefois réalisé, ces dernières semaines, qu'il valait mieux pour lui de dire la vérité. Le Norvégien de 39 ans a dit avoir décidé de passer aux aveux à la suite des révélations en matière de dopage impliquant l'équipe US Postal.

Kjaergaard a couru aux côtés d'Armstrong avec US Postal quand l'Américain a remporté le Tour de France en 2000 et 2001. Il a dit ne pas avoir su que d'autres coéquipiers se dopaient, tout en reconnaissant qu'il soupçonnait qu'il «y en avait probablement d'autres». Il a affirmé ne pas avoir été le témoin direct d'autres actes de dopage que les siens.

Kjaergaard a remporté plusieurs championnats de Norvège, mais aucune épreuve d'importance, avant de prendre sa retraite en 2003.

Ses aveux viennent ternir la réputation du cyclisme norvégien, qui se vantait d'être propre et d'être aux avant-postes en ce qui concerne la lutte contre le dopage. Kjaergaard a été immédiatement suspendu de son poste de directeur sportif de la Fédération norvégienne de cyclisme.

Kjaergaard a été suspendu jusqu'à la fin de contrat, qui sera échu le 31 décembre, et il ne sera pas de retour dans le monde du cyclisme, a fait savoir le président de la Fédération Harald Tiedemann Hansen lors d'une conférence de presse présentée conjointement avec Kjaergaard.