NOUVELLES
22/10/2012 04:32 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Wall Street finit en légère hausse, prudente après des résultats contrastés

La Bourse de New York a clôturé en timide hausse lundi, les investisseurs faisant preuve de prudence face à des résultats d'entreprises semblant refléter un ralentissement de la croissance: le Dow Jones a grappillé 0,02% et le Nasdaq 0,38%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a gagné 2,38 points à 13.345,89 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 11,34 points à 3.016,96 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a pris 0,04%, soit 0,62 point, à 1.433,81 points.

Le Dow Jones et le S&P 500 ont pourtant évolué dans le rouge pendant la majeure partie de la séance avant de se reprendre quelques minutes avant la clôture. Le Nasdaq a, lui, été porté par les bonnes performances de quelques valeurs technologiques, dont Apple.

"Les investisseurs cherchent des indices dans les résultats trimestriels sur la direction de l'économie mondiale et jusqu'à présent, les nouvelles sont plutôt pessimistes", a souligné Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

Après les médiocres performances affichées par des poids lourds de la cote en fin de semaine dernière, comme Microsoft ou General Electric, les "prévisions décevantes annoncées aujourd'hui par Caterpillar renforcent les inquiétudes des courtiers sur l'état de l'économie", a expliqué Michael James, de Wedbush Morgan Securities.

"Cela ramène les investisseurs à la réalité après la tendance à la hausse constatée ces derniers mois", a-t-il ajouté.

Le premier constructeur mondial d'engins de chantier a annoncé lundi un bénéfice en hausse de 49% sur un an et meilleur que prévu, mais ses ventes ont déçu. L'entreprise a surtout abaissé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, invoquant la faiblesse de l'économie et des stocks excessifs.

"Les indicateurs décevants sur la balance commerciale du Japon ont aussi pesé sur les indices", selon M. James.

Les exportations de la troisième puissance économique mondiale ont en effet chuté de 10,3% en septembre, affectées par la mauvaise conjoncture dans le monde qui réduit la demande en machines et voitures nippones.

Le marché obligataire a terminé en léger recul. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,798% contre 1,768% vendredi, et celui à 30 ans à 2,947% contre 2,937%.

jum/sl/sam