NOUVELLES
22/10/2012 01:58 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Sénégal: la police affronte les disciples d'un leader musulman

DAKAR, Sénégal - Les policiers sénégalais ont tiré des gaz lacrymogènes dans la capitale, lundi, pour disperser les disciples d'un leader musulman incarcéré depuis le mois d'avril.

Les fidèles du cheik Bethio Tioune ont commencé à manifester devant la prison municipale, où Tioune a été transféré la semaine dernière après avoir été épinglé le 23 avril. Ils ont vandalisé des voitures et des boutiques pendant que les policiers en véhicules blindés inondaient le secteur de gaz.

Un journaliste de l'Associated Press a vu au moins un autobus être incendié et deux autres vandalisés. Les manifestants ont aussi saccagé le marché de Sandaga, où les femmes vendent des légumes et les hommes des chaussures usagées.

Tioune compte parmi les leaders religieux les plus influents du pays et il dispose de milliers de fidèles qui lui obéissent aveuglément. Des médias l'ont accusé d'avoir invité ses disciples à voter pour l'ancien président Abdoulaye Wade, après avoir été soudoyé par ce dernier. Wade a été défait lors du vote de mars.

Tioune a été arrêté peu de temps après et accusé de complicité dans le meurtre de deux de ses disciples lors d'un incident étrange. Leurs corps ont été retrouvés enterrés dans la savane.