NOUVELLES
22/10/2012 09:14 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Armstrong: "Déjà passés à un autre cyclisme" selon le patron de la Vuelta

"Nous sommes déjà passés à un autre cyclisme", a indiqué lundi à l'AFP Javier Guillen, organisateur du Tour d'Espagne, en réaction à la décision de l'Union cycliste internationale (UCI) de rayer officiellement lundi Lance Armstrong du palmarès du Tour de France.

"Des faits aussi graves que ceux-là ne peuvent qu'avoir ce genre de conséquence. Donc je pense que la réaction de l'UCI est en accord avec la gravité des faits", a expliqué le patron de la Vuelta.

"Il faut continuer dans cette voie, mais je crois que oui, le cyclisme peut survivre à cette affaire parce que nous sommes déjà passés à un autre cyclisme", a-t-il assuré.

"Le cyclisme peut et doit se relever de cette affaire. Nous sommes en train de parler d'une situation qui, bien que récente dans le temps, appartient déjà au cyclisme du passé", a insisté Guillen.

"Quant au fait de réattribuer les victoires annulées d'Armstrong ou de laisser le palmarès vierge, la solution n'est pas facile. Mais je ne crois pas que ce soit le débat à l'heure actuelle", a affirmé le directeur de l'épreuve organisée chaque saison en septembre.

Armstrong n'a jamais participé au Tour d'Espagne, qui a déjà déclassé un vainqueur pour dopage. L'Espagnol Roberto Heras, ancien coureur de l'US Postal, avait été contrôlé positif à l'EPO lors de l'édition 2005 et remplacé au palmarès par son dauphin le Russe Denis Menchov.

cle/smr/ep