NOUVELLES
22/10/2012 01:54 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Affaire Armstrong: A. Schleck veut "tirer une ligne et recommencer à zéro"

Le Luxembourgeois Andy Schleck, déclaré vainqueur du Tour de France 2010 après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador pour dopage, a appelé à "tirer une ligne" et "recommencer à zéro" lundi après l'annonce de l'annulation des sept victoires de Lance Armstrong sur le Tour.

"Personnellement, je ne pense pas que ça va aider le sport de regarder ce qui s'est passé il y a huit-neuf-dix années. Je pense qu'on doit regarder plutôt dans le futur du cyclisme. Mais il y a aussi beaucoup de choses qui n'étaient pas claires et qui le sont maintenant, donc je pense que l'UCI était un peu obligée de prendre la décision", a-t-il déclaré sur RTL, quelques heures après l'annonce de l'Union cycliste internationale (UCI).

"Mais je pense que pour les spectateurs qui ont regardés le Tour, c'est qui le gagnant de ce tour, c'est Ullrich? Mais si on le donne à un autre ce n'est pas beaucoup mieux. On doit tirer une ligne et on doit recommencer à zéro", a ajouté le Luxembourgeois, sur la même ligne que la direction du Tour de France qui ne souhaite pas réattribuer les sept victoires d'Armstrong.

L'Allemand Jan Ullrich, vainqueur du Tour en 1997 et dauphin de l'Américain sur la Grande Boucle en 2000, 2001 et 2003, a été suspendu deux ans au printemps par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour une infraction de dopage dans le cadre de l'affaire Puerto.

Les autres dauphins d'Armstrong ont tous été impliqués directement ou indirectement dans des scandales de dopage.

En 1999, le Suisse Alex Zülle (1999) sortait tout juste de sa suspension pour l'affaire Festina. L'Espagnol Joseba Beloki, 2e en 2002, a été privé d'équipe en fin de carrière pendant 18 mois après son implication présumée dans l'affaire de dopage Puerto.

L'Allemand Andreas Klöden (2004) a été accusé d'avoir eu recours au dopage sanguin lors du Tour de France 2006, tandis que l'Italien Ivan Basso a été suspendu deux ans après avoir admis son implication dans l'affaire Puerto.

gf/smr