NOUVELLES
22/10/2012 03:44 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Affaire Armstrong - SCA Promotions veut récupérer son argent

La société d'assurances SCA Promotions, qui a versé plusieurs millions de dollars de primes à Lance Armstrong après le Tour de France 2004, veut récupérer son argent maintenant que l'Américain a officiellement été privé lundi de ses titres.

"M. Armstrong n'est plus un vainqueur officiel du Tour de France et par conséquent il est inapproprié et abusif de sa part de conserver les primes versées par SCA", a indiqué à l'AFP par téléphone Jeffrey Dorough, un responsable juridique de cette société basée au Texas.

SCA Promotions tient notamment à récupérer 7,5 millions de dollars versés à à l'Américain en 2006 après une procédure arbitrale qui avait tourné en faveur d'Armstrong.

Selon un contrat passé avec Tailwind Sports, la société mère de l'équipe cycliste US Postal, SCA devait en effet payer 5 millions de dollars de primes à Armstrong s'il parvenait à gagner le Tour de France 2004.

Mais après la victoire finale d'Armstrong sur les Champs-Elysées, désormais expurgée des palmarès comme les six autres (1999-2005), SCA avait refusé de respecter ce contrat à cause des allégations de dopage contenues dans le livre "L.A. Confidentiel" des journalistes Pierre Ballester et David Walsh.

Armstrong est sorti vainqueur de ce litige par voie d'arbitrage sur la base du fait que le contrat contesté ne contenait pas de clauses sur le dopage et SCA a dû régler les 5 millions de bonus plus 2,5 millions de dédommagements et frais de justice à la partie adverse.

SCA Promotions a assuré qu'elle chercherait à récupérer "toutes les sommes qui ont été versées" à Armstrong. "Mais le seul chiffre que je peux confirmer ce sont les 7,5 millions payés en 2006 après arbitrage", a dit Dorough.

Le site internet spécialisé Velonation évoque un total de 12 millions de dollars versés par SCA au coureur Texan durant sa carrière.

bb/bpe/gd