NOUVELLES
21/10/2012 01:08 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Le NPD s'inquiète de la sécurité à la frontière

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) s'inquiète de la sécurité qui prévaut au poste frontalier de Stanstead, en Estrie.

Les députés néo-démocrates de la région, Jean Rousseau et Pierre Jacob, et la porte-parole adjointe de l'opposition officielle en matière de sécurité publique, Rosane Doré-Lefebvre, feront part de leurs craintes lors d'un point de presse, dimanche, à Stanstead.

Le poste frontalier de Stanstead est qualifié de « passoire » par certains intervenants, alors que de nombreuses personnes y traverseraient illégalement pour ensuite demander l'asile au Canada.

À Magog, notamment, la police locale aurait intercepté plusieurs illégaux pour ensuite les remettre entre les mains de la GRC.

Le manque d'effectifs au poste de Stanstead serait en partie responsable de la situation.