NOUVELLES
21/10/2012 06:54 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Grand Prix de Malaisie - Moto3: Sandro Cortese, une si longue attente

L'Allemand Alessandro "Sandro" Cortese n'a beau avoir que 22 ans, il lui a fallu attendre huit saisons pour conquérir son premier titre mondial en s'adjugeant dimanche le Grand Prix de Malaisie des Moto3 à Sepang.

"Je ne réalise pas encore, cette course était éprouvante, je suis +crevée+, mais remporter le titre sur une victoire, c'est génial", a expliqué Cortese, devenu le quatrième Allemand sacré dans la plus petite catégorie.

Ce natif d'Ochsenhausen, de père italien et de mère allemande, a fait ses premiers tours de roues à 9 ans sur des pocket bikes. Champion d'Europe sur ces petites machines puis champion d'Allemagne de mini-bike, il aborde les Grand Prix en avril 2005 à 15 ans après avoir terminé 10e du championnat d'Allemagne 125 cc.

Sur une Honda, il termine 26e avec 8 points, marquant son premier point en France avec une 15e place.

En 2006, il signe avec l'écurie Elit, championne du monde l'année précédente avec le Suisse Thomas Luthi. Son meilleur résultat est une 10e place au GP du Portugal. Il termine la saison à la 17e place (23 points).

L'année suivante, son écurie est baptisée Emmi et elle fait courir des Aprilia. Il figure la plupart du temps dans le top 10 avec des places de 7e en France, en Italie et en Allemagne. Il termine 14e (66 points).

2008 marque un tournant: après des difficiles débuts, il établira en Malaisie le meilleur tour en course pour finir 4e après être parti de la 18e place.

Il sera le seul pilote à terminer toutes les courses cette année là, engrangeant des points à chaque fois, sauf en Chine et se classant finalement 8e (141 points).

En 2009, l'Allemand rejoint Ajo Motorsport, écurie finlandaise qui avait permis au Français Mike Di Meglio d'être champion du monde la saison précédente également. Trois fois sur le podium, il est 6e mondial (130 points) en fin de saison.

En 2010, de nouveau chez Ajo et sur Derbi, deux podiums (Sachsenring et Indianapolis) et une position de pointe en Italie seront les événements marquants de sa saison qu'il termine au 7e rang.

En 2011, Cortese rejoint l'écurie allemande Dirk Heidolf de nouveau avec une Aprilia. Après deux secondes places, il signe enfin sa première victoire en République tchèque après 109 départs. Enchaînant sur une nouvelle victoire en Australie, il est 4e en fin d'année.

Enfin, la consécration en 2012 avec le titre mondial grâce à quatre succès jusqu'à présent (Portugal, Allemagne, Saint Marin et Malaisie).

L'an prochain, il fera ses débuts en Moto2 et courra donc, probablement sur une Kalex, pour l'écurie Intact GP au moins jusqu'à fin 2014.

syd/jr