Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un groupe qui dénigre les femmes soulève des inquiétudes

Un regroupement d'hommes associé au sigle TDF signifiant « Toutes des folles », en référence aux femmes, soulève des inquiétudes à Québec.

Les membres du groupe ont créé une page sur le réseau Facebook qui compte près de 400 membres. Des hommes y font des commentaires misogynes et sexistes.

« Certaines filles devraient manger du maquillage pour être belles de l'intérieur », peut-on lire parmi les commentaires les moins virulents. Le site propose aussi un « dictionnaire de la femme ».

Les hommes sont aussi invités à afficher sur leurs voitures des autocollants à l'effigie du sigle TDF qui ont été produits par le regroupement.

Questionnés dans un stationnement de la ville, des membres ont défendu l'existence du groupe TDF. « Ça prouve la vérité, il y en a qui sont folles dans la tête! », déclare Thomas Vermeron.

Pour Jean Stéphane, le site est en réaction aux critiques de femmes envers les hommes. « On dirait qu'on essaie de se venger, c'est comme un petit trip personnel », affirme-t-il.

Le Conseil du statut de la femme indigné

Le Conseil du statut de la femme a infiltré le regroupement afin de vérifier la teneur des propos sur Facebook.

« C'est regrettable, nous trouvons que ces propos ne reflètent pas le Québec que nous voulons voir, ce Québec égalitaire », a dénoncé la présidente du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechêne.

Julie Miville-Dechêne craint que la publicité faite par l'affichage d'autocollants renforce le mouvement.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.