NOUVELLES
18/10/2012 09:51 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Un des talibans soupçonné d'avoir tiré sur Malala avait déjà été arrêté

KHAR, Pakistan - L'un des deux talibans soupçonnés d'avoir tiré sur l'adolescente pakistanaise Malala Yousufzai parce qu'elle militait pour l'éducation des filles avait déjà été arrêté en 2009 puis remis en liberté, ont déclaré les services du renseignement pakistanais jeudi.

Malala, âgée de 14 ans, a été grièvement blessée le 9 octobre à Mingora, dans la vallée de Swart (nord-ouest), par un homme qui est monté dans son car scolaire et lui a tiré dessus, blessant également deux autres élèves. Les talibans ont revendiqué l'attentat et affirmé qu'ils comptaient bien réessayer de tuer la jeune fille, accusée de promouvoir «la pensée occidentale».

L'adolescente tenait notamment un blogue dans lequel elle critiquait les violences commises par les fondamentalistes armés, qui s'étaient emparés de la vallée de Swat en 2007 et en avaient été repoussés en 2009 par l'armée.

Opérée dans un hôpital militaire pakistanais, Malala a été transférée dans un hôpital de Grande-Bretagne afin de recevoir des soins spécialisés et d'être protégée. Un responsable pakistanais a déclaré mercredi sous le couvert de l'anonymat que son état s'améliorait et qu'elle bougeait ses membres.

L'un des deux talibans soupçonnés de l'avoir attaquée, un homme du nom d'Attaullah, avait été arrêté en 2009 lors de l'offensive dans la vallée de Swat pour ses liens présumés avec les islamistes armés. Il avait ensuite été relâché faute de preuve de son implication dans une attaque spécifique, selon deux responsables du renseignement ayant requis l'anonymat. On ignore pendant combien de temps l'homme avait été détenu.