NOUVELLES
14/10/2012 08:36 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

Djokovic, empereur de Chine

Quatre mois plus tard, Novak Djokovic s'est finalement payé une grosse pointure du tennis.

Le Serbe, 2e tête de série, a battu l'Écossais Andy Murray (no 3) en finale du Masters de Shanghai, dimanche.

Djokovic l'a emporté en trois longues manches de 5-7, 7-6 (13-11), 6-3, au terme de 3 h 21 min d'échanges. À lui seul, le bris d'égalité de la deuxième manche a duré 24 minutes.

C'est d'ailleurs dans ce bris d'égalité que Djokovic a été menacé pour la dernière fois. Deux des cinq balles de match qu'il a eu à défendre sont survenues pendant cet exercice.

Djokovic a donc dominé le volet chinois du calendrier de l'ATP, après s'être également imposé au tournoi de Pékin.

Mais surtout, il bat un premier adversaire du top 4 mondial depuis la demi-finale des Internationaux de France, où il avait vaincu Roger Federer. Depuis ce temps, Murray, Federer et Rafael Nadal totalisaient ensemble cinq victoires sur le « Djoker ».

Avec ce gain, Djokovic se rapproche à moins de 200 points du 1er rang mondial, toujours propriété de Federer.

L'athlète de 25 ans devient le premier joueur à remporter sept tournois différents de la série Masters. Federer et Nadal, avec 21 chacun, comptent plus de titres dans la prestigieuse série, mais n'ont enlevé que six des neuf tournois.