Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nouveaux tirs turcs en réponse à un obus syrien

Turkish military stand near the Turkey-Syria border in Akcakale, Turkey, early Friday, Oct. 5, 2012. Turkey fired on Syrian targets for a second day Thursday, but said it has no intention of declaring war, despite tensions after deadly shelling from Syria killed five civilians in a Turkish border town. (AP Photo)
Turkish military stand near the Turkey-Syria border in Akcakale, Turkey, early Friday, Oct. 5, 2012. Turkey fired on Syrian targets for a second day Thursday, but said it has no intention of declaring war, despite tensions after deadly shelling from Syria killed five civilians in a Turkish border town. (AP Photo)

ANKARA, Turquie - L'armée turque a de nouveau riposté vendredi à un tir de mortier provenant de la Syrie qui a atteint son territoire, selon le gouverneur de la province d'Hatay, cité par l'agence de presse publique Anadolu.

L'obus de mortier tiré de la Syrie a atterri dans une zone rurale proche de la frontière, sans faire de victime.

L'artillerie turque avait fait feu sur des cibles militaires syriennes mercredi et jeudi à la suite de la mort de cinq personnes tuées par un obus syrien tombé sur le village turc d'Akcakale. Jeudi, le Parlement turc a autorisé les opérations militaires en territoire syrien, mais le premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que son pays ne voulait pas la guerre avec son voisin.

La Turquie accueille plus de 90 000 réfugiés syriens dans des camps à la frontière, ainsi que plusieurs groupes de l'opposition syrienne.

Le soulèvement contre le régime du président syrien Bachar el-Assad a fait plus de 30 000 morts depuis mars 2011, selon l'opposition.

INOLTRE SU HUFFPOST

Violences en Syrie: photos de journalistes citoyens

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.