Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mort par sudation de Chantal Lavigne: les trois suspects comparaissent en cour

DRUMMONDVILLE, Qc - Les trois personnes faisant l'objet d'accusations criminelles relativement à la mort par sudation de Chantal Lavigne, le 27 juillet 2011, dans un centre de thérapie de Durham-Sud, dans le Centre-du-Québec, reviennent en cour ce vendredi.

Les trois suspects, qui se présenteront au Palais de justice de Drummondville, ont été arrêtés dans leur domicile respectif, il y a près de deux mois et demi.

Il s'agit de Gabrielle Fréchette, de Victoriaville; Ginette Duclos, de Saint-Germain-de-Grantham, et Gérald Fontaine, de Danville. Au moment de leur arrestation, le 26 juillet, les suspects étaient respectivement âgés de 53, 61 et de 39 ans.

Ces trois personnes ont été accusées de négligence criminelle ayant causé la mort et de négligence criminelle ayant causé des lésions. Elles ont été libérées au terme de leur première comparution.

La victime, Chantal Lavigne, qui avait 35 ans, était une résidante de Saint-Albert-de-Warwick. Elle faisait partie d'un groupe d'une dizaine de personnes qui ont participé à une expérience de sudation par enveloppement à la ferme Reine de la paix, à Durham-Sud.

-

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.