NOUVELLES
03/10/2012 12:12 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Tirs de l'artillerie syrienne sur un village de Turquie

Au moins cinq personnes ont été tuées en Turquie, mercredi, par des tirs de l'artillerie syrienne. Selon l'Agence France-Presse, des obus syriens se sont abattus dans la localité d'Akçakale, située dans le sud-est de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie.

D'après le maire de la ville, au moins neuf personnes ont été blessées en plus des cinq qui ont été tuées, dont une femme et un enfant de 6 ans.

Incident « très grave »

Le vice-premier ministre turc, Besir Atalay, a confirmé mercredi l'incident qu'il a qualifié de « très grave » sur les ondes de la télévision turque. À Ankara, le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a convoqué une réunion d'urgence.

Selon la télévision turque, un des obus est tombé directement sur une maison où se trouvait de nombreuses personnes, tous des civils.

Selon le maire d'Akçakale, ce n'est pas la première fois que sa ville essuie des tirs en provenance de Syrie. Depuis dix jours, a-t-il expliqué à l'AFP, sa ville est la cible de balles perdues, et de tirs d'obus en provenance de Syrie où des combats opposent les forces rebelles aux troupes syriennes pour le contrôle du poste-frontière de Tall al-Abyad.

Depuis juillet, les rebelles syriens ont pris le contrôle des points de passage Bab al-Hawa, Al-Salama et Jarabulus situés à la frontière avec la Turquie, qui accueille sur son territoire plus de 93 000 réfugiés syriens qui fuient la guerre civile.