NOUVELLES
03/10/2012 07:18 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Offensive majeure de l'armée dans la banlieue de Damas (ONG)

L'armée syrienne menait mercredi une offensive majeure dans des banlieues de l'ouest de Damas selon une ONG et des militants, des journalistes de l'AFP rapportant un déploiement militaire inhabituel dans la zone.

Les banlieues de Qoudssaya et d'al-Hama, deux bastions rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL, composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes), "sont bombardées par les chars des forces régulières qui mènent par ailleurs des arrestations et des perquisitions dans les environs", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon une militante à Damas qui se présente sous le nom d'Alexia, l'armée avait déjà attaqué Qoudssaya et d'al-Hama "mais pas aussi violemment".

Elle a précisé à l'AFP que toutes les entrées et les sorties de ces deux banlieues étaient coupées. "Les gens sont bloqués à l'intérieur et les forces du régime ont empêché plusieurs familles de quitter les lieux".

Dans la banlieue voisine de Doummar, des journalistes de l'AFP et habitants ont fait état de la présence d'au moins trois chars et sept camions militaires de nombreux soldats dans les rues. Les automobilistes se dirigeant vers la capitale, dont des familles conduisant leurs enfants à l'école, ont été refoulés par les barrages.

Au moins quatre accès à la capitale à partir de Doummar étaient coupés, selon les journalistes.

La province de Damas ainsi que les quartiers périphériques de la capitale sont le théâtre de violents combats depuis la mi-juillet.

Mardi, le quotidien officiel al-Baas avait annoncé la fin prochaine des opérations de sécurité dans l'ensemble de la province de Damas, l'armée bombardant de manière incessante plusieurs localités de la région.

bur-ram-ser/vl