NOUVELLES
03/10/2012 03:25 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Michelle Obama en première ligne dans la bataille de l'Ohio

À la veille du premier débat télévisé, la première dame des États-Unis, Michelle Obama, s'est rendue dans l'Ohio mardi pour le premier jour du vote anticipé dans cet État considéré comme l'un de ceux qui peuvent déterminer l'issue de l'élection présidentielle du 6 novembre.

Barack Obama étant occupé à préparer le premier des trois débats au cours desquels il affrontera le candidat républicain Mitt Romney, c'était au tour de son épouse d'occuper la scène et de tenter de galvaniser les troupes démocrates.

« Allons-nous rester assis et voir s'éloigner tout ce pour quoi nous avons travaillé, tout ce pour quoi nous nous sommes battus? », a-t-elle lancé aux 6800 partisans réunis dans le centre de Cincinnati.

« Tout notre travail, tous les progrès que nous avons réalisés se retrouveront en première ligne en novembre prochain. Ici, dans l'Ohio, c'est déjà le jour de l'élection », a poursuivi la première dame, exhortant les Américains à se rendre aux urnes.

Dans les États pivots comme l'Ohio, l'équipe de campagne du président sortant appelle d'ailleurs les électeurs à exercer leur devoir électoral le plus tôt possible en votant par anticipation.

Stratégiquement, cela permet de capitaliser l'avance actuelle de Barack Obama dans les sondages et de renforcer le sentiment d'une majorité de l'opinion publique qu'il est le favori de l'élection.

Ceux qui votent par anticipation peuvent aussi inciter les catégories d'électeurs où l'abstention est importante, soit les jeunes, les personnes à faible revenu et les minorités ethniques. Et ces catégories sont plutôt enclines à voter démocrate.

Signe de l'importance de cet État du Midwest américain, les comités de soutien du candidat républicain Mitt Romney y ont financé d'imposantes publicités négatives dénonçant le bilan de Barack Obama en matière d'emploi.