NOUVELLES
03/10/2012 11:04 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

L'oléoduc Northern Gateway est «stratégique», selon le pdg d'Enbridge

TORONTO - Le président et chef de la direction de la compagnie pétrolière Enbridge (TSX:ENB) Al Monaco affirme que le controversé projet d'oléoduc Northern Gateway de l'entreprise est une initiative d'importance stratégique pour le Canada.

Sans accès à la côte Ouest, soutient M. Monaco, les producteurs pétroliers subiront une pression des prix à la baisse sur le marché nord-américain, en raison d'un surplus dans un important lieu de stockage de Cushing, en Oklahoma.

Ce surplus a forcé la vente de ce pétrole — le West Texas Intermediate — à des prix inférieurs à d'autres indices pétroliers internationaux.

Un groupe d'examen conjoint a tenu des audiences publiques concernant ce projet, cette année, et devrait déposer son rapport d'ici la fin de l'an prochain.

Le projet d'oléoduc Northern Gateway, évalué à 6 milliards $, fait face à une vive opposition de la part de groupes craignant les conséquences environnementales d'une fuite de l'olédoduc ou d'un déversement sur la côte Ouest.

La première ministre britanno-colombienne Christy Clark a également imposé cinq conditions à respecter avant que son gouvernement n'appuie le projet.