NOUVELLES
03/10/2012 08:48 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

L'industrie du boeuf s'interroge sur les effets du rappel de produits

Le rappel massif de produits du boeuf provenant de l'abattoir XL Foods en Alberta soulève des questions dans la région de l'Atlantique.

Le rappel qui touche toutes les provinces et les territoires canadiens a été élargi, mardi, par l'Agence d'inspection des aliments. Jusqu'à 1500 produits ont été retirés des étalages des supermarchés en raison des craintes de contamination à la bactérie E. coli.

Jeau-Eudes Chiasson estime par ailleurs que la traçabilité agroalimentaire et des abattoirs de plus petite taille permettrait d'améliorer la sécurité alimentaire au Canada.

Le président de l'abattoir Atlantic Beef Products à l'Île-du-Prince-Édouard, Mike Nabuurs, note une baisse des ventes, mais il n'est pas prêt à établir un lien avec le rappel. Il souligne que les ventes de boeuf diminuent habituellement en cette période parce que les Canadiens choisissent la volaille pour souligner la fête de l'Action de grâces. M. Nabuurs s'inquiète cependant des effets de la crise qui secoue l'abattoir XL Foods.

Entre-temps, des producteurs de boeuf au Nouveau-Brunswick qui vendent leurs produits aux marchés des fermiers constatent une hausse de la demande.