NOUVELLES
03/10/2012 01:59 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Ligue des champions - L'AC Milan se relance au Zenit Saint-Pétersbourg

L'AC Milan a battu le Zenit Saint-Pétersbourg en crise dans un match à rebondissements (3-2) et s'est enfin lancé après un début de saison souffreteux, mercredi lors de la 2e journée de Ligue des champions.

Le Milan efface son 0-0 de San Siro contre Anderlecht lors de la 1re journée, et le Zenit s'enfonce après la claque reçue à Malaga (3-0).

Chaque équipe a eu sa période, mais le Milan a fini par imposer sa loi sur un but contre son camp du Slovaque Tomas Hubocan (76), pressé par Giampaolo Pazzini.

Tout avait pourtant parfaitement commencé pour les "Rossoneri", qui menaient 2-0, grâce à un coup franc d'Urby Emanuelson (13) et une nouveau but du "Petit Pharaon" Stephan El Shaarawy. Le jeune (19 ans) héritier de Zlatan Ibrahimovic a marqué le deuxième but, se promenant en dribbles dans une défense de momies (16), après ses quatre réalisations en Serie A.

Inexistante pendant les 20 premières minutes, l'armada de Luciano Spalletti s'est mise en branle à 0-2, et à bombarder Cristian Abbiati. Le Zenit est revenu à 2-2 grâce à deux buts avant et après la mi-temps, signés du Brésilien Hulk (45+2), dont le salaire byzantin a créé des tensions dans l'effectif (le capitaine Igor Denisov a été écarté), et par Roman Shirokov (49).

Le Milan semblait perdu, mais les débats se sont rééquilibrés, et Pazzini, qui avait commencé le match sur le banc, a poussé Hubocan à la faute pour le 3-2.

Massimiliano Allegri, qui a eu chaud, a fait entrer un défenseur central, Mario Yepes, pour Kevin-Prince Boateng (80), et le Milan a tenu, grâce à un nouvel arrêt décisif d'Abbiati sur une frappe d'Aleksandr Anyukov (82).

Saint-Pétersbourg n'a gagné que deux de ses huit derniers matches, contre un promu et une équipe de 2e division en coupe, et s'est fait doubler par l'Anzhi Makhachkala en championnat de Russie. Le Zenit est au plus bas.

eba/gd