NOUVELLES
03/10/2012 10:41 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Hausse moyenne de salaire de 2,9 % en 2013

L'augmentation salariale moyenne prévue tant pour le Québec que pour l'ensemble du Canada en 2013 s'élève à 2,9 %, selon des données rendues publiques mercredi par l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Ces résultats proviennent d'enquêtes menées auprès de 2754 entreprises par sept cabinets spécialisés en rémunération. En plus des données pour l'ensemble des travailleurs, les résultats combinés fournissent également les prévisions des hausses salariales anticipées par secteur d'activité et par catégorie d'emplois.

De façon globale, l'enquête prévoit une hausse salariale moyenne de 2,9 % au Québec en 2013, ce qui représente une hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport à la hausse prévue en 2012.

Du côté sectoriel, la plus forte augmentation moyenne est prévue dans le secteur du transport et de l'entreposage, soit 3,9 %, suivi de la construction à 3,7 %. À l'inverse, le commerce de gros et de détail prévoit la hausse générale la plus faible, soit 2,6 %.

Les prévisions selon les types d'emploi indiquent que les cadres de direction du transport et de l'entreposage verront leur salaire augmenter de 4,8 %, ce qui constitue non seulement la plus forte hausse de ce type d'emploi, mais aussi de toutes les catégories confondues. À l'inverse, le personnel technique et administratif dans le commerce de détail recevra la plus faible augmentation, soit 2,4 %.

Enfin, parmi les trois catégories d'emplois, ce sont les cadres de direction qui obtiennent l'augmentation moyenne globale la plus élevée, soit 3,2 %; suivent les cadres et professionnels avec 3,1 % et le personnel technique et administratif avec une augmentation salariale moyenne de 3 %.

L'Alberta est la province où les prévisions d'augmentations salariales sont les meilleures avec une augmentation moyenne de 3,7 %, tandis que les provinces maritimes sont un peu plus à la traîne avec une prévision d'augmentations salariales moyenne de 2,5 %. Le Québec (2,9 %) et l'Ontario (2,8 %) se retrouvent au milieu du peloton.

L'industrie de l'extraction minière, de pétrole et de gaz est celle où la hausse prévue est la plus importante, soit 3,3 %. À l'opposé, le secteur de l'administration publique entrevoit la hausse la plus faible pour 2013, soit 2,6 %. Dans l'industrie de l'extraction minière et de l'extraction de pétrole et de gaz, les cadres et professionnels recevront une augmentation de 3,4 %, soit la plus élevée de toutes les catégories.