NOUVELLES
03/10/2012 08:33 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

GP du Japon - Le Grand Prix 2011 en bref

Grand Prix du Japon, 15e des 19 manches de l'édition 2011 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche 9 octobre à Suzuka.

Distance: 53 tours de 5,801 km, soit 307,471 km

Temps: chaud et ensoleillé

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull) 1:30.466 (moyenne: 231,084 km/h) en Q3

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne:

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Felipe Massa (BRA/Ferrari)

Podium:

1. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes), les 307,471 km en 1 h 30:53.427

(moyenne: 202,973 km/h)

2. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 1.160

3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 2.006

Meilleur tour en course: Jenson Button (GBR/McLaren), 1:36.568 au 52e tour (moyenne: 216,481 km/h)

Leaders: Vettel du 1er au 9e tour, Button au 10e, Massa au 11e, Vettel du 12e au 18e, Button au 19e et 20e, Alonso au 21e, Massa au 22e, Button du 23e au 36e, Alonso au 37e, Schumacher du 38e au 40e, Button du 41e à l'arrivée.

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 324 pts CHAMPION, 2. Button (GBR) 210 pts, 3. Alonso (ESP) 202 pts, 4. Webber (AUS) 194 pts, 5. Hamilton (GBR) 178 pts, 6. Massa (BRA) 90 pts, 7. Rosberg (GER) 63 pts, 8. Schumacher (GER) 60 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 518 pts, 2. McLaren 388 pts, 3. Ferrari 292 pts, 4. Mercedes 123 pts, 5. Lotus-Renault 72 pts, 6. Force India 48 pts, 7. Sauber 40 pts, 8. Toro Rosso 29 pts, 9. Williams 5 pts

La course: Button, parti en 1re ligne, remporte le GP du Japon, au terme duquel Vettel, 3e, est sacré champion du monde pour la deuxième année d'affilée. Agé de 24 ans 3 mois et 6 jours, Vettel, habitué des records de précocité, devient le plus jeune double champion du monde de l'histoire, un titre honorifique qui appartenait jusque là à Alonso, 2e. Button, dernier homme à pouvoir souffler la couronne à l'Allemand, à condition qu'un miracle se produise - il devait pour cela gagner les cinq derniers GP de la saison alors que Vettel ne devait marquer aucun point - a quitté la course pour le titre par la grande porte. Le Britannique, légèrement plus rapide que son adversaire, a réalisé un superbe GP du Japon, soufflant aux stands la tête de la course au jeune Allemand. Alonso, dont la Ferrari a semblé en regain de forme, a également dépassé le pilote Red Bull à la faveur d'un changement de pneus. Webber a terminé 4e, devant Hamilton (5e), Schumacher (6e), Massa (7e) et Pérez, qui a fini 8e en étant s'élancé de la 17e place. Petrov est 9e. Il précède Rosberg, 10e bien qu'étant parti du dernier rang sur la grille.

jf/dlo/es