NOUVELLES
03/10/2012 01:17 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Des citoyens de Charlesbourg continuent de s'opposer à la construction d'un immeuble

Les citoyens de l'arrondissement de Charlesbourg qui s'opposent à la construction d'un immeuble à condos de six étages sur le site de l'ancienne église Sainte-Maria-Goretti pourraient s'adresser aux tribunaux.

Ces citoyens souhaitent contrecarrer la réalisation du complexe immobilier, car l'édifice serait plus imposant que prévu. Ils ont constaté que ce ne sont pas 175 unités de condominium, mais plutôt 200 qui pourraient être construites dans cet ancien lieu de culte.

Une soixantaine de résidents ont discuté mardi des actions possibles à entreprendre afin de faire valoir leur point de vue à la Ville de Québec. Ils ont notamment évoqué une possible demande d'injonction, mais pour l'instant, le manque de ressources financières les empêche de recourir aux tribunaux.

Selon la porte-parole de ces citoyens, Pascale Guelle, la première décision des citoyens sera de savoir s'ils s'impliquent financièrement pour soutenir la cause.

Les résidents ont par ailleurs écarté l'idée de déposer un recours collectif afin de recevoir un dédommagement.

Rappelons que ces citoyens craignent une forte augmentation de la circulation automobile dans une zone scolaire. Ils veulent aussi préserver l'atmosphère de ce quartier composé majoritairement de maisons unifamiliales.

Il y a quelques mois, ils avaient réclamé en vain la tenue d'un référendum puisque la Ville de Québec affirmait qu'un article de sa Charte lui permet d'éviter de se soumettre à ce type de consultation populaire. Cette disposition autorise l'administration municipale à aller de l'avant lorsqu'un édifice excède 25 000 mètres carrés.

Les citoyens ont d'ailleurs dénoncé ce qu'ils qualifient de manque de transparence des conseillers municipaux et d'abus de pouvoir. Ils ont déposé une plainte au ministère des affaires municipales. Ils sont toujours en attente d'une réponse.