NOUVELLES
02/10/2012 12:47 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Une intervention militaire s'impose au Mali, estime Washington

DAKAR, Sénégal - Une action militaire sera nécessaire pour chasser les islamistes du nord du Mali, estime Johnnie Carson, secrétaire d'État adjoint américain chargé des affaires africaines.

M. Carson a déclaré que le Mali devait mettre en place un «gouvernement fort et crédible» pour que son armée soit capable de libérer le nord du pays.

Des hommes en armes liés à Al-Qaïda ont profité de la confusion qui a secoué la capitale malienne lors du coup d'État du mois de mars pour mettre en place un régime islamique strict dans le nord du Mali.

«Ils sont responsables de terrorisme, d'enlèvements et de vols. C'est un problème qui doit être réglé par des moyens militaires et de sécurité», a déclaré Johnnie Carson lors d'une téléconférence. «Mais toute action militaire doit être en effet bien planifiée, bien organisée, bien équipée, et bien réfléchie», a-t-il ajouté. «Elle doit, en fait, être approuvée par ceux qu'elle va le plus toucher.»

Plusieurs pays, dont la France, ont appelé récemment à une intervention militaire au Mali.

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies la semaine dernière, la secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, avait qualifié le Sahel de «poudrière» dans laquelle la menace extrémiste grandit.