NOUVELLES
02/10/2012 06:42 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Une guérite de police iranienne endommagée devant l'ambassade de France (diplomate)

Une quinzaine d'Iraniennes ont manifesté mardi matin devant l'ambassade de France à Téhéran, cassant les vitres d'une guérite de la police iranienne devant l'entrée de la représentation diplomatique, a déclaré à l'AFP un diplomate ayant requis l'anonymat.

Toutes les manifestantes, qui avaient lancé des pierres contre la guérite cassant les vitres, ont été arrêtées par la police, arrivée sur place 45 minutes après le début de la manifestation surprise.

Les policiers iraniens sur place n'ont apparemment pas été blessés.

"Aucun dommage n'a été causé à l'ambassade elle-même", a ajouté ce diplomate. Les Iraniens présents à l'extérieur de l'ambassade pour demander des visas ont dû se réfugier à l'intérieur de la représentation diplomatique.

"Le gouvernement iranien doit protéger les représentations diplomatiques", a-t-il souligné.

Selon l'agence Fars, des étudiants ont organisé mardi matin une manifestation pour protester "contre les insultes au prophète Mahomet".

Ces manifestants criaient "mort à l'Amérique", "mort à Israël" en réclamant la mort de tous ceux qui insultent le prophète, selon Fars.

Depuis plusieurs jours, des manifestations sont organisés à travers le pays pour protester contre les insultes au prophète Mahomet.

Les pays musulmans ont été secoués par une séries de manifestations violentes et parfois meurtrières après la diffusion sur internet d'extraits du film amateur "L'innocence des musulmans", produit aux Etats-Unis et qui tourne Mahomet en ridicule.

Plusieurs manifestations ont également eu lieu après la publication dans le magazine français Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet.

sgh/hj