NOUVELLES
02/10/2012 05:24 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

L'économie et les déficits au coeur du 1er débat Obama-Romney

DENVER - DENVER, Colorado (Sipa) — Le premier débat de la campagne présidentielle américaine sera largement consacré à l'économie mercredi à l'Université de Denver (Colorado), alors que le déficit fédéral continue à se creuser.

La nouvelle année budgétaire a commencé lundi dans un contexte économique difficile où la reprise tarde à se faire sentir. Le président Barack Obama et son adversaire républicain, Mitt Romney, ont tous deux promis de réduire les déficits et la dette s'ils étaient (ré)élus mais aucun ne fournit de programme détaillé pour y parvenir dans un avenir proche.

Peu après sa prise de fonction à la Maison Blanche en janvier 2009, Barack Obama s'était engagé à réduire le déficit budgétaire, alors de 1.300 milliards de dollars, de moitié d'ici à la fin de son premier mandat de quatre ans.

Lorsque l'année fiscale 2012 s'est achevée dimanche à minuit, le déficit s'élevait toujours à 1.300 milliards, dépassant la barre des 1.000 milliards pour la quatrième année consécutive.

Les déficits ont contribué à porter la dette publique à un peu plus de 16.000 milliards de dollars, contre 10.700 milliards au début de la présidence Obama. La Maison Blanche estime que le déficit devrait tout juste passer sous les 1.000 milliards cette année, à 901 milliards.

Quant à Barack Obama, il a depuis longtemps cessé d'évoquer son objectif de réduire les déficits de moitié. Aujourd'hui, il parle généralement de les diminuer de quelque 4.000 milliards sur dix ans.

Mitt Romney propose pour sa part de plafonner les dépenses fédérales à 20% du produit intérieur brut (PIB) sur quatre ans, tandis que le Bureau du budget du Congrès (CBO), agence fédérale non partisane, estime que le programme Obama ramènerait ces dépenses à 22% du PIB. Elles se situent actuellement à environ 23% du PIB.

st/AP-v