NOUVELLES
02/10/2012 04:46 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Bas-Saint-Laurent : Congrès annuel de la Société des musées québécois

Près de 200 personnes sont réunies cette semaine à Rivière-du-Loup pour le congrès annuel de la Société des musées québécois.

L'événement a lieu un an après des États généraux, dominés par la question du sous-financement des musées du Québec. Cette question est toujours au coeur des préoccupations des responsables des musées.

Le sous-financement freine le développement des musées québécois. Soixante-treize recommandations pour y remédier ont été formulées lors des États généraux, l'an dernier. Mais cette fois, la Société souhaite voir des actions se mettre en branle.

Elle salue l'arrivée du nouveau ministre de la Culture, Maka Kotto. « C'est sûr qu'on va présenter ces éléments-là à Monsieur Kotto et je suis assez confiant qu'on va avoir une bonne écoute », a déclaré Michel Perron.

Plusieurs sujets sont à l'ordre du jour du congrès, dont la revalorisation de la recherche. Le directeur général de la Société, Michel Perron, croit qu'il faut s'attarder à l'avancement des connaissances. « Ces connaissances-là, lorsqu'elles sont scientifiquement solides, ça répond à ce que les visiteurs veulent avoir, des contenus scientifiquement solides, de plus en plus », a indiqué le directeur général.

Le congrès se termine jeudi avec la tenue d'une série d'ateliers. L'un d'eux porte sur l'incontournable intégration des technologies numériques.

D'après le reportage de Claude Beaudin