NOUVELLES
02/10/2012 01:46 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Augmentation du nombre de personnes âgées de 80 ans et plus

La population de personnes âgées de 80 ans et plus pourrait quadrupler de 2006 à 2046, selon une étude démographique de l'Institut de la statistique du Québec publiée mardi.

L'évolution de l'espérance de vie des personnes de cette tranche d'âge expliquerait l'explosion de son poids démographique dans les années à venir.

Bien connu et documenté, le vieillissement de la population québécoise semble inéluctable et la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus doublera vraisemblablement entre 2006 et 2031. La tendance se maintient et se vérifie, selon l'Institut de la statistique du Québec.

Toutefois, c'est l'évolution de l'espérance de vie des plus de 80 ans qui retient l'attention. Elle est déjà plus élevée que ne l'avaient prévu les chercheurs en 2006. Le phénomène fait d'ailleurs l'objet de plusieurs études, car elle pourrait évoluer encore d'ici 2046.

Selon un scénario de révision, qui prévoit une croissance moyenne de l'espérance de vie des personnes âgées de 80 ans et plus, la population de cette tranche d'âge quadruplerait d'ici 2046. Un scénario qui prévoit une plus forte augmentation de l'espérance de vie de cette tranche d'âge, désignée comme les « grands aînés », permettrait de les multiplier par 4,4 entre 2006 et 2046.

L'Institut de la statistique du Québec souligne que les avancées médicales, qui influencent l'espérance de vie, devront être prises en considération dans l'évaluation de l'évolution démographique du Québec. L'institut recommande de différencier les « jeunes aînés » (65-79 ans) des « grands aînés » dans les prédictions démographiques en raison de la plus grande variabilité de l'espérance de vie dans cette tranche d'âge.

Bénévolat et remariage

L'étude révèle également que les personnes âgées de 55 ans et plus sont très actives sur le marché du bénévolat. Ils effectuent plus du tiers des heures de bénévolat au Québec. En 2010, 600 000 Québécois de 55 ans et plus ont donné plus de 107 millions d'heures de leur temps à divers groupes et organismes.

Sur le plan conjugal, alors que le quart des divorcés se remarie, à peine 7 % des veufs et 3 % des veuves se remarient.