NOUVELLES
02/10/2012 11:31 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Asian Le Mans Series: six courses dans quatre pays, dont la Corée du Sud

L'Asian Le Mans Series, un championnat asiatique d'endurance automobile, sera constitué en 2013 de six courses dans quatre pays, la Chine, le Japon, l'Indonésie et la Corée, a annoncé mardi l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), qui organise les 24 Heures du Mans.

Le projet initial, dévoilé en juin au Mans, prévoyait quatre courses en Chine et deux au Japon. L'intérêt de l'Indonésie et de la Corée lui donnent une autre envergure, alors que l'Asian LMS avait déjà existé, sous forme expérimentale, avec deux courses en fin de saison 2010 et 2011, en Chine et au Japon.

La Corée du Sud est donc intégrée au programme, dès l'an prochain, sur un circuit flambant neuf baptisé Autopia, dans la région d'Inje, à 130 km de Séoul par l'autoroute. La course aura lieu le 4 août sur un circuit de 4,2 km et 20 virages qui est actuellement en construction, avec 16.000 places de tribune.

"La Corée du Sud est un pays important en termes économiques, avec une industrie automobile particulièrement dynamique", explique Pierre Fillon, le président de l'ACO, dans un communiqué. "La vitalité coréenne est un gage important pour le développement de nos compétitions. Nous nous devions d'être présents dans un pays particulièrement dynamique de 50 millions d'habitants".

Cette épreuve viendra donc compléter un calendrier composé de six manches, dont trois en Chine (Zhuhaï, Shanghaï et Ordos) dont les dates seront annoncées d'ici fin octobre, une au Japon (Fuji, le 21 septembre) et une en Indonésie (Sentul, le 8 décembre).

Ces courses seront réservées aux prototypes de la catégorie LMP2 et aux GT, et donc interdites aux constructeurs engagés dans la catégorie-reine, LMP1, et dans le Championnat du monde d'endurance (WEC). Elles permettront à des pilotes et écuries d'Asie et du Moyen-Orient d'accumuler de l'expérience lors d'épreuves de trois heures, au lieu de six ou 24 heures dans le cadre du WEC.

dlo/eb