NOUVELLES
01/10/2012 07:57 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Livraison de 15.000 b/j de brut irakien à la Jordanie à des prix préférentiels

La Jordanie importera désormais de l'Irak voisin 15.000 barils de brut par jour (b/j) à des prix préférentiels, contre 10.000 b/j auparavant, a annoncé le ministre de l'Energie Alaa Batayneh dans des déclarations publiées lundi.

Le ministre a annoncé qu'un accord pour augmenter de 5.000 b/j la quantité de pétrole avait été conclu récemment avec l'Irak. "Il a été décidé de réduire le prix du baril de 18 dollars avant exportation", a-t-il précisé.

La Jordanie importe 95% de ses besoins énergétiques, dont désormais 15.000 b/j acquis à prix préférentiel auprès de l'Irak, à qui le royaume hachémite avait réclamé à maintes reprises d'augmenter cet approvisionnement. Le reste est importé d'Arabie saoudite.

En mai 2011, la Jordanie avait annoncé avoir demandé à l'Irak de tripler son approvisionnement en pétrole à 30.000 b/j afin de compenser l'arrêt du gaz égyptien.

La Jordanie tente en outre de trouver des ressources énergétiques alternatives après les coupures répétées du gaz égyptien avec les attaques à répétition contre le gazoduc reliant l'Egypte à Israël et à la Jordanie.

En vertu de son accord avec l'Irak, la Jordanie va aussi importer du gaz naturel de ce pays, a dit le ministre sans avancer de chiffre ou de prix.

L'Egypte fournissait 80% des besoins de la Jordanie pour produire de l'électricité. Mais maintenant, elle ne reçoit que 16% de ses besoins, a dit M. Batayneh.

La Jordanie a besoin en moyenne de quelque 170.000 b/j, selon les chiffres officiels.

Elle importe la grande majorité de ses besoins en pétrole d'Arabie saoudite.

str-kt/tp