NOUVELLES
01/10/2012 03:16 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Le pétrole termine en hausse à New York, après de bons chiffres américains

Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi à New York, stimulés par le rebond de l'activité des industries manufacturières en septembre aux Etats-Unis, de bon augure dans ce pays premier consommateur mondial d'or noir.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a progressé de 29 cents, à 92,48 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La publication du rapport sur l'activité des industries manufacturières "fait pencher du côté de l'optimisme et a fait monter les prix", a indiqué Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.

Cet indicateur, l'ISM manufacturier qui mesure la perception que les directeurs des achats ont de la conjoncture dans leur secteur, a rebondi aux Etats-Unis en septembre après trois mois de baisse.

Il s'est établi à 51,5% en août alors que la prévision médiane des analystes le donnait à 49,7%. Il est ainsi au-dessus de 50%, seuil entre contraction et hausse de l'activité, pour la première fois depuis mai.

Les cours du brut ont parallèlement profité de la contraction de la production manufacturière en Chine en septembre pour le deuxième mois consécutif, selon Bart Melek, de TD Securities: si cela représente en soi une "déception" sur la croissance du pays, "certains opérateurs estiment que cela va se traduire par des mesures de soutien à l'économie chinoise".

Les prix du brut ont aussi été portés par "des marchés financiers en hausse et un dollar américain plus faible", a souligné Tim Evans, de Citi.

L'affaiblissement du billet vert rend en effet plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

jum/sl/mdm