NOUVELLES
01/10/2012 01:51 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

L'arrivée au Canada de Target va affecter les ventes de détaillants rivaux

TORONTO - L'arrivée au Canada du détaillant américain Target, l'an prochain, va affecter les ventes de plusieurs rivaux clés, selon un nouveau rapport.

Barclays Capital estime cependant que d'autres détaillants, dont l'offre diffère de celle de Target, pourraient tirer profit de l'augmentation du trafic de consommateurs que généreront les nouveaux magasins.

Dans un rapport portant sur l'impact de l'arrivée de Target au pays, la firme d'investissement affirme que Wal-Mart, Sears Canada (TSX:SCC), Canadian Tire (TSX:CTC.A), Old Navy de même que la chaîne Joe Fresh de Loblaws (TSX:L) sont les détaillants les plus à risque.

Selon Barclays, Sears est parmi les grands détaillants celui sur lequel pèse la menace la plus lourde, en raison de produits largement similaires et parce que 37 pour cent de ses magasins seront situés à moins d'un kilomètre d'établissements Target.

La firme d'investissement estime que la chaîne de magasins à prix réduits Dollarama (TSX:DOL) représente un cas particulier car son offre est différente de celle de Target, et elle croit que Dollarama tirera profit de la présence de Target à proximité.

Canadian Tire devrait être affecté, mais Jim Durran, analyste chez Barclays, a rappelé qu'au moment de l'arrivée de Wal-Mart au Canada, Canadian Tire avait été mesure de reprendre le terrain perdu l'année suivante.

Barclays fait remarquer que les clients les plus fidèles de Canadian Tire génèrent la majorité des ventes de la chaîne et que seulement 30 pour cent des magasins du détaillant canadien se trouveront a moins de cinq kilomètres d'un établissement Target.

En revanche, 42 pour cent des magasins du détaillant de vêtements Old Navy — qui appartiennent à l'Américain Gap — seront situés à moins d'un kilomètre d'un magasin Target.