NOUVELLES
01/10/2012 01:43 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Des frais de recyclage s'ajoutent maintenant à certains produits électroniques

MONTRÉAL - Les consommateurs québécois déboursent un peu plus d'argent pour leurs produits électroniques depuis lundi, en raison de l'entrée en vigueur de nouveaux frais de recyclage.

Un grand téléviseur, par exemple, coûte 40 $ de plus, tandis qu'une imprimante coûte 8,75 $ de plus.

Les principaux produits électroniques visés à ce stade-ci incluent les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables; les téléviseurs et les écrans; les imprimantes, les télécopieurs, les photocopieurs et les numériseurs; les claviers, les souris et autres périphériques; les téléphones conventionnels et cellulaires; ainsi que les répondeurs et les téléavertisseurs.

D'autres produits, comme les chaînes stéréo et les consoles de jeu vidéo, seront touchés à compter de l'été 2013.

L'Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) a expliqué dans un communiqué, lundi, que l'application de frais de gestion environnementale, ou «écofrais», aux nouveaux produits électroniques visés et vendus au Québec permettra de financer la mise en place de points de dépôt additionnels partout au Québec, ainsi que la prise en charge des coûts de collecte, de transport et de valorisation des produits électroniques.

Ces produits seront ensuite acheminés pour le réemploi, la remise à neuf ou le recyclage chez des entreprises certifiées.

«Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, nous continuerons d'élargir notre réseau afin de couvrir l'ensemble du territoire québécois. De plus, d'autres détaillants se joindront bientôt à Bureau en Gros pour offrir des points de dépôt en magasin, augmentant ainsi encore davantage l'accessibilité du programme», a déclaré la directrice générale de l'ARPE-Québec, Dominique Levesque, dans un communiqué.

Les détaillants québécois prévoient remettre des brochures d'information à leurs clients cette semaine.

Des programmes similaires existent en Ontario et en Colombie-Britannique.