NOUVELLES
30/09/2012 01:51 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

L'allocation-logement accessible dès 53 ans

L'organisme Logemen'occupe se réjouit de la baisse de l'âge d'accès pour l'allocation-logement du Québec, offerte aux locataires à faible revenu, qui entrera en vigueur lundi.

L'aide financière, qui peut atteindre 80 $ par mois, sera maintenant offerte aux personnes seules et les couples sans enfants mineurs âgés de 53 ans et plus. Avant le 1er octobre, les locataires devaient être âgés de 54 ans et plus afin de pouvoir bénéficier de cette aide.

Cette mesure a été confirmée et adoptée le 1er août dernier par le dernier conseil des ministres du gouvernement Charest.

Par contre, l'organisme aurait souhaité l'abolition totale de l'âge d'admissibilité pour ce groupe de locataires, comme c'est le cas pour les familles avec enfants mineurs.

Selon le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy, plus de 82 000 locataires vivant seuls, âgés de 18 à 54 ans, consacre plus de 50 % de leur revenu pour se loger dans la province. Il ajoute que le gouvernement doit cesser de discriminer les personnes seules et les couples sans enfant.

De plus, Logemen'occupe demande au nouveau ministre responsable de l'Habitation, Sylvain Gaudreault, de réviser le programme d'aide financière qui a été mis en place en 1997. Le coordonnateur de l'organisme déplore que le montant accessible, 80 $ par mois, n'ait pas changé depuis 15 ans.

François Roy suggère également au ministre d'ajuster le montant de l'allocation-logement selon les différentes régions de la province en fonction du prix des loyers. De cette façon, un locataire de l'Outaouais pourrait recevoir un montant plus élevé qu'un locataire de la Gaspésie, où le prix des logements est inférieur.