NOUVELLES
29/09/2012 10:21 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Vote de confiance chez les libéraux en Ontario

Le premier ministre Dalton McGuinty est soumis à un vote de confiance, samedi, de la part des militants de son parti.

Environ mille délégués libéraux sont réunis au Centres des congrès d'Ottawa en assemblée générale annuelle, alors que des manifestants tentent de perturber la rencontre.

Des enseignants et des fonctionnaires, tous habillés de rouge, essaient d'influencer, à distance, le vote des délégués libéraux. « Non-confiance, il est en perte de popularité! », scandent-ils.

Après presque un an de gouvernement minoritaire, les controverses s'accumulent : gaspillage à Ornge, gel de salaire obligatoire dans la fonction publique et combat avec les enseignants.

Questions

Les délégués libéraux voudront des réponses, selon la ministre de l'Éducation Laurel Broten. « Je vais être contente de répondre », a-t-elle dit.

Les ministres libéraux font preuve de solidarité. « Il est le chef de notre parti maintenant et dans l'avenir », lance Dwight Duncan.

Peu de délégués libéraux semblent vouloir un changement de chef, surtout sous un gouvernement minoritaire. Ce vote de confiance pourrait quand même être le plus difficile pour Dalton McGuinty, depuis sa défaite aux mains des conservateurs en 1999.

Les résultats seront connus samedi après-midi.